La Commission Européenne a créé Erasmus Plus en 1987 afin d’encourager la mobilité européenne des étudiants.

Depuis sa création, les organismes et programmes Erasmus Plus se sont étoffés avec le développement de projets éducatifs, pédagogiques et culturels dans tous les pays membres de l’Union Européenne.

Parmi les actions fortes du dispositif Erasmus, il y a également la création du programme d’action Jean Monnet soutenant la recherche universitaire et l’enseignement supérieur. Dans cet article, nous vous le présentons et vous verrez qu’il encourage les parcours d’excellence.

Qu’est-ce que le programme Jean Monnet ?

Le projet Jean Monnet a vu le jour en 1990 grâce à l’impulsion des membres de la Commission Européenne qui souhaitaient soutenir la recherche universitaire, financer des disciplines scientifiques et mettre en relation les dirigeants politiques avec le système universitaire.

Ainsi, le programme Jean Monnet permet de renforcer la communauté européenne dans les universités et les laboratoires de recherche, des actions communes sont lancées et cofinancées pour une meilleure coordination.

La gestion européenne du dispositif Jean Monnet

Comme la grande majorité des projets Erasmus Plus, c’est l’Agence Exécutive Education, Audiovisuel et Culturel (EACEA) qui gère le programme Jean Monnet et qui est le principal interlocuteur parmi tous les pays participants.

De 1990 à aujourd’hui, près de 60 pays à travers le monde ont adhéré au projet Jean Monnet et 700 universités ont intégré ses directives.

Le projet Jean Monnet appartient à la section dédiée à l’éducation et à la formation. Comme toutes les actions menées par le programme Erasmus Plus, le dispositif Jean Monnet est également analysé dans son fonctionnement afin de mesurer son efficacité.

En effet, la Commission Européenne est très attentive à l’évolution des systèmes éducatifs de chaque pays européen et des ajustements sont préconisés si nécessaire. L’action Jean Monnet doit bénéficier à tous les citoyens européens, quels que soient leur origine et leur milieu social.

Quelles sont les activités du plan Jean Monnet ?

Concrètement, le dispositif Jean Monnet peut soutenir des universités en leur versant une subvention sur plusieurs années, par exemple pour développer un nouveau programme d’enseignement proposé aux étudiants Erasmus et aux autres.

Ces subventions et le soutien logistique du programme Erasmus peuvent également aider la réalisation d’une série de conférences et de colloques.

Autre exemple concret, des chercheurs appartenant à un labo et travaillant sur les méthodes d’apprentissage dans le cadre d’une mobilité internationale peuvent percevoir une aide financière grâce au plan Jean Monnet.

Ainsi, le programme Jean Monnet va soutenir trois types de projets dans l’enseignement supérieur :

  • Les programmes d’enseignement et de recherche.
  • Les institutions et les associations qui travaillent sur l’intégration européenne.
  • Les projets communautaires et culturels qui favorisent les débats sur le monde politique, la mobilité internationale, les systèmes éducatifs et l’évolution des méthodes d’apprentissage.

Les bourses Jean Monnet

Comme nous l’avons précisé précédemment, le dispositif Jean Monnet soutient la recherche et peut délivrer des subventions aux laboratoires présents dans les universités, mais également verser des bourses à titre individuel pour les doctorants.

En effet, il est possible pour les étudiants ayant obtenu leur doctorat d’obtenir une bourse Jean Monnet sur une année. L’objectif est de permettre aux anciens doctorants de continuer leurs recherches dans des institutions ou des laboratoires.

Pour obtenir la bourse Jean Monnet, il faut se renseigner auprès du service de recherche et du bureau Erasmus Plus de l’université. Le participant doit fournir une proposition de recherche ainsi que son CV.

Avec la bourse Jean Monnet, l’étudiant doit participer activement à la vie de l’université et soutenir les projets de recherche présents dans son laboratoire, par exemple en délivrant des enseignements et en aidant les doctorants dans leur parcours académique.